Archive for septembre, 2016

Bientôt les casques…

Dans les années à venir, tout porte à croir qu’il va y avoir un sacré bouleversement dans nos habitudes de vie, et ce avec l’avènement de la réalité augmentée. J’ai eu l’occasion de m’en rendre compte récemment lors d’un incentive en Alsace, où j’ai pu essayer en avant-première un de ces fameux casques de réalité augmentée. Et j’ai franchement été impressionné par cette technologie : l’association du virtuel et de la réalité est parfois à couper le souffle. Jusque là, je misais plutôt sur la VR, considérant que la réalité augmentée était un peu gadget. Mais là, autant vous dire que j’ai changé mon fusil d’épaule : ces deux “réalités” ont clairement toutes deux leur carte à jouer. Je dois admettre que depuis, j’en viens à rêver de ce que cette technologie va changer lorsqu’elle apparaîtra dans notre quotidien. Ma fille pourra par exemple jouer aux Lego sur la table basse du salon sans faire de bruit (et rien que ça, ce serait une révolution en soi !). Nous pourrons sculpter virtuellement des objets tout en nous basant sur le modèle réel juste à côté. Ou encore ouvrir des fenêtres virtuelles sur les murs ou même au beau milieu d’une pièce. Toutes les possibilités qu’offre la RA font sacrément rêver.
Néanmoins, je pense que ces casques vont surtout s’imposer pour une raison : parce que les technologies les plus prometteuses tendent à fusionner les choses. Si le téléphone mobile est devenu tellement indispensable, par exemple, c’est parce qu’il a su remplacer pêle-mêle : l’appareil photo, le livre, ou encore la toquante. Et les casques de RA suivent clairement la même direction : ils se proposent de supplanter différents objets qui encombrent notre espace, comme les jouets, les consoles, et les téléviseurs. Et ça, c’est clairement une nouvelle révolution. Après, se pose évidemment la question de l’isolement physique. Que ce soit avec la réalité virtuelle ou la réalité augmentée, nous pourrons voir le même film, mais chacun dans un casque différent. Mais le monde moderne a toujours un hôpital psychiatrique : il suffit de voir les gens sur leurs smartphones. En tout cas, ce séjour m’a bien plu. Et pouvoir faire cette expérience de RA était vraiment un must. Je vous mets d’ailleurs en lien l’agence qui a monté cet événement : selon moi, ils ont fait montre d’un grand professionalisme. Voici leur contact : http://www.agenceincentive.com/destinations/incentive-france/incentive-alsace/

Published in:Uncategorized |on septembre 20th, 2016 |Comments Off

Ce que l’on achète pas

Garnissez votre bourse du mieux que vous pourrez et partons ensemble pour une ville d’eaux, comme il y en a beaucoup. Je veux dire un de ces endroits jadis inconnus, pleins de gens simples, respectueux, accueillants, parmi lesquels il faisait bon vivre et sans grande dépense. La Renommée aux cent trompettes les a tirés de l’ombre, leur a enseigné le parti qu’ils pourraient tirer de leur situation, de leur climat, de leurs personnes. Vous partez, sur la foi de dame Renommée, et vous vous flattez qu’avec votre argent vous pourrez vous procurer une retraite paisible, et loin du monde factice et civilisé, tisser un peu de poésie dans la trame de vos jours.—La première impression est bonne: le cadre naturel et certaines coutumes patriarcales, lentes à disparaître, vous frappent d’abord favorablement. Mais à mesure que les jours passent l’impression se gâte, les dessous apparaissent. Ce que vous considériez comme du vieux authentique, pareil aux meubles de famille séculaires, n’est que du truquage pour mystifier les gobeurs. Il y a des étiquettes sur tout, tout est à vendre, depuis le sol jusqu’aux habitants. Ces primitifs sont devenus les plus roués des gens d’affaires. Étant donné votre argent, ils ont résolu le problème de se le procurer au moins de frais possible. Ce ne sont que ficelles, pièges partout tendus comme des toiles d’araignées et la mouche que ces gens attendaient au fond de leur trou c’est vous. Voilà ce que vingt ou trente ans de régime mercenaire ont fait d’une population qui était autrefois simple, honnête, et dont le contact faisait du bien aux citadins surmenés. Le pain de ménage a disparu, le beurre sort de l’usine, ils possèdent à merveille la méthode pour écrémer le lait et les dernières recettes pour falsifier les vins; ils ont tous les vices des citadins moins leurs vertus. En partant vous comptez votre argent. Il en manque beaucoup; et vous vous plaignez. Vous avez tort. On n’achète jamais trop cher la conviction qu’il y a des choses qu’on ne peut pas se procurer pour de l’argent.

Published in:Uncategorized |on septembre 1st, 2016 |Comments Off


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 16 articles | blog Gratuit | Abus?